Cinq ans après l’affaire Merah, la révolution silencieuse de l’antiterrorisme

Après les nombreuses attaques terroristes dont la France a été victime ces dernières années, la question de réformer les services de renseignement intérieurs a plusieurs fois été posée. D’une certaine manière, chaque attaque terroriste réussie est un échec pour ces derniers.

Ce que montre cet article est, précisément, ce qui a changé. De nombreux individus sont passés entre les mailles du filet, alors qu’ils étaient déjà surveillés. Tout l’enjeu a donc été de resserrer ces mailles, à la fois localement, nationalement et internationalement.

Cela a probablement déjà commencé, mais un grand nombre de personnes vont revenir de Syrie et d’Irak. Elles vont constituer une importance menace, pendant une longue période. Je ne sais pas si les services de renseignement seront efficaces pour les contrer (l’avenir le dira), mais au moins des réformes d’ampleur ont été tentées. À titre personnel, je ne vois pas le terrorisme comme une “guerre”, encore moins de civilisation, mais plutôt comme un problème de criminalité qu’il faut traiter comme tel. Ça n’est qu’un avis personnel.

Cinq ans après l’affaire Merah, la révolution silencieuse de l’antiterrorisme

En mars 2012, Mohamed Merah, dont la radicalisation avait échappé au renseignement, tuait sept personnes. Cinq ans plus tard, les différents services en ont tiré des leçons.

Source : www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/03/18/cinq-ans-apres-l-affaire-merah-la-revolution-silencieuse-de-l-antiterrorisme_5096757_1653578.html

[Le Fil] L’auteur de l’attentat de Québec était radicalisé

La radicalisation ne touche pas que les djihadistes.

Pour le directeur du [Centre québécois de prévention de la radicalisation menant à la violence] Herman Deparice-Okomba, tout individu radicalisé est “incompris, stigmatisé, sans perspective d’avenir, en quête de repères identitaires, avec un fort besoin de valorisation“. Selon lui, “il y a tout ça chez Alexandre Bissonnette” [l’auteur de la tuerie dans une mosquée de Québec qui a fait 6 morts].

Je me demande si le processus de radicalisation est le même lorsque les idéologies concernées sont différentes, puisqu’ici Alexandre Bissonnette a épousé des thèses d’extrême-droite.

L’auteur de l’attentat de Québec diffusait des textes d’extrême droite

Réservé en public, Alexandre Bissonnette diffusait abondamment sur Internet des écrits ultranationalistes.

Source : www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/02/04/un-jeune-troll-radical-derriere-l-attentat-de-quebec_5074564_3222.html

Le décret anti-immigration de Donald Trump risque d’altérer l’efficacité de la lutte contre le terrorisme

Présenté comme un moyen de lutte contre le terrorisme, le décret de Donald Trump interdisant d’entrée sur le territoire américain les ressortissants de sept pays à majorité musulmane pourrait en réalité l’aggraver.

D’après un certain nombre d’experts ayant signé une lettre ouverte à destination de Donald Trump et d’autres interrogés par Le Monde, ce décret risque d’altérer l’efficacité de la lutte contre le terrorisme :

“Une grande partie du contre-terrorisme américain dépend de la coopération avec des gouvernements du monde entier, et cet ordre exécutif aliène plusieurs d’entre eux.” […] “L’ordre exécutif a déjà rendu la coopération entre les forces américaines et le gouvernement irakien plus difficile.”

Les dernières attaques terroristes menées sur le sol américain n’impliquaient pas de ressortissants des pays concernés. “Douze terroristes ont conduit des attaques djihadistes mortelles aux Etats-Unis depuis le 11 septembre, tuant 94 personnes. […] Aucun d’eux – tous citoyens américains ou résidant légalement dans le pays – n’a émigré où est né d’une famille ayant émigré d’un des pays concernés par le décret de Donald Trump.”

“Cela donne du crédit à la propagande de l’Etat islamique et d’Al-Qaida, selon laquelle les Etats-Unis sont en guerre contre l’islam”, rendant ainsi le recrutement de ces groupes terroristes “plus facile”.

Plus proche de nous, le récent débat sur l’interdiction du burkini a également donné du crédit à la propagande de Daech. Je me demande également si le débat sur l’interdiction du voile à l’école n’a pas lui aussi joué en faveur de certaines organisations terroristes islamistes, expliquant que la France ait l’un des taux de djihadistes par habitant parmi les plus élevés des pays occidentaux.

Le décret anti-immigration de Donald Trump « pourrait aggraver le terrorisme »

Dans une lettre ouverte adressée à l’administration Trump, d’anciens spécialistes de la politique étrangère et du contreterrorisme américain ont fustigé l’initiative du nouveau président.

Source : www.lemonde.fr/donald-trump/article/2017/02/02/le-decret-anti-immigration-de-donald-trump-pourrait-aggraver-le-terrorisme_5073687_4853715.html