Par quoi remplacer le tram de Nancy ?Temps de lecture ≈ 2 min.

The Signal vous est offert gratuitement par Olivier Simard-Casanova, les donateurs et quelques annonceurs Merci de désactiver votre bloqueur de publicité sur The Signal. Vous pouvez également faire un don


Il semblerait que la Métropole veuille remplacer l’actuel tram sur pneus par un tram sur fer. Cela semble être la meilleure des choses à faire.

Mathieu Barbier sur France Bleu Sud Lorraine :

Le tram sur pneu à Nancy sera retiré de la circulation en 2022. La métropole du Grand Nancy doit, d’ici l’été prochain, trancher sur sa solution de remplacement. Et même si toutes les pistes sont sur la table, c’est un tram sur rail qui aurait la préférence des décideurs.

Pour ma part, je suis totalement favorable à un remplacement de l’actuel tram sur pneus par un tramway fer. Je souscris aux arguments avancés dans cet article de France Bleu Lorraine :

  • Les trams actuels sont déjà surchargés à l’heure de pointe. Un bus (fusse-t-il à haut niveau de service) ne pourrait pas absorber les flux équivalents.
  • Mieux, un tram sur fer, avec des rames plus longues que celles de l’actuel tram sur pneus, permettrait à la fois d’améliorer le confort à l’heure de pointe et, par voie de ricochet, d’augmenter la fréquentation. Les sources ne sont pas précisées, toutefois il est fait mention d’un potentiel de 70.000 voyageurs par jour (là où l’on est à 45.000 aujourd’hui). Il est possible (c’est une hypothèse) que ces 25.000 voyageurs manquants soient des gens qui ne prennent pas le tram parce que les conditions de confort sont franchement moyennes…
  • Sur la question du coût, pas sûr qu’un bus soit moins coûteux qu’un tram fer, dans la mesure où, comme le dit l’article, l’infrastructure actuelle n’est pas adaptée et devrait être intégralement refondue. Et quand bien même un tram sur fer serait plus coûteux (ce qui n’est pas improbable), par sa densité il permet un meilleur usage de l’espace urbain (qui est très, très limité à Nancy).

En fait, au-delà des avis des uns et des autres, je crois que les élus de la Métropole n’ont en fait pas tellement le choix, tant le bus paraît inadapté.

Reste la question de l’accès au plateau de Brabois, probablement impossible à un coût raisonnable avec un tram fer. On peut imaginer un système de navettes par bus, avec des correspondances aisées (un peu sur le modèle des anciennes lignes 171-172 à Essey Mouzimpré). Ou, pourquoi pas, une ligne de (trolley)bus à haut niveau de service ?

Et sur la volonté du maire de St Max de ne pas mettre le tram en site propre sur sa commune, et bien pourquoi pas ? Il suffit de voir à l’étranger les nombreuses lignes de tram sans site propre intégral qui, pourtant, fonctionnent très bien…

2 réponses sur “Par quoi remplacer le tram de Nancy ?Temps de lecture ≈ 2 min.

Laisser un commentaire